Théâtre en Hypokhâgne Imprimer
Écrit par Lycée Carnot   
Mercredi, 29 Janvier 2020 11:43

Présentation de la Spécialité Théâtre en Hypokhâgne au lycée Carnot

 (parrainage : Olivier Py)

 

Il n’est pas du tout nécessaire d’avoir suivi une spécialité artistique au préalable.

Cette spécialité est ouverte à toutes celles et ceux intéressés par l’art théâtral et

s’adresse à tous les bacheliers des séries générales

(L, ES et S / Toutes spécialités à venir).

 

 

 

L’objectif visé, durant 4 heures hebdomadaires, est de construire une véritable

culture de l’art théâtral : les dimensions théoriques

(histoire du théâtre, langages de la scène) et pratiques (travaux en plateau) s’y

mêlent étroitement. Le programme prévoit également une large ouverture aux

spectacles vivants, aux rencontres avec les artistes, ainsi qu’un travail approfondi

dans le cadre d’interventions de professionnels du Théâtre.

                       

Les bases acquises lors de première année (hypokhâgne) permettent à

ceux et celles qui passeront en deuxième année (khâgne) de préparer

un programme plus spécifique. La spécialité s’inscrit en effet dans

un programme commun aux concours de l’Ecole Normale Supérieure Ulm

et de l’Ecole Normale Supérieure Lettres et Sciences Humaines

de Lyon : l’épreuve écrite, commune aux deux écoles, consiste en une

composition de dramaturgie d’une durée de six heures. En cas

d’admissibilité à Lyon, l’épreuve orale consiste en un commentaire

dramaturgique d’un extrait d’une pièce au programme, examen des

connaissances pratiques des candidats et entretien

(2 heures de préparation + 1 heure devant le jury).

 

Toutefois, suivre cette spécialité n’engage nullement à poursuivre

obligatoirement un cursus dans la voie théâtrale.

Il est possible, d’une part, d’intégrer d’autres Grandes Ecoles

dans le cadre de la BEL (Banque d’épreuves littéraires),

d’autre part de continuer ses études en L.3 ou en master dans un

autre domaine (Lettres, Philosophie, Histoire, Anglais, etc.).

 

Des partenariats avec l’E.R.A.C.M (Ecole Régionale d’Acteurs

de Cannes et Marseille), le Festival d’Avignon, Anthéa

(Antibes) et la Scène 55 (Mougins) sont actuellement actifs.

C’est ainsi que les années précédentes les étudiants ont pu

successivement travailler avec entre autres Laurent Gutman,

Christian Esnay, Agnès Régolo, Stéphane Braunschweig,

Laurent Poitrenaux, Claude Duparfait, Didier Galas,

Ludovic Lagarde, etc, assister à une lecture de

Jean-Louis Trintignant ou rencontrer Olivier Py,

parrain de la spécialité.

 

Des intervenants professionnels

(Cie Arkétal, Cie Castafiore, Agnès Régolo, etc.) nous

aident également à la création des spectacles de fin d’année.      

 

Les cours de dramaturgie au plateau se déroulent,

dans un grand auditorium, équipé d’une scène et 

d’une régie, ce qui permet la création de formes

théâtrales ambitieuses. Les cours d’analyse et de théorie,

se déroulent dans une salle adjacente à cet auditorium.

 

 

 

 

Les étudiants qui souhaitent poursuivre leurs études

dans la voie théâtrale  pourront par exemple s’inscrire

en Licence ou Master « Arts du spectacle »

(conventions avec les universités de Nice et de

Paris III Sorbonne Nouvelle).

Ils pourront par ailleurs passer les concours des

Grandes Ecoles d’Art Dramatique (CNSD, ENSATT, TNS, etc.).

Enfin, un Capes Lettres-Théâtre existe depuis

4 ans, ce qui permet également d’envisager

le métier d’enseignant, y compris aux niveaux

de l’Agrégation ou de la recherche universitaire.

 

 

 

 

Etudiants de Théâtre, spectacle 2018 : Shakespeare / Ionesco

 

 
Enfin, le plus de la CPGE Carnot est de réunir 3 spécialités

artistiques (Cinéma, Arts plastiques, Théâtre) permettant

ainsi tout au long de l’année aux étudiants de chacune de ces

options de bénéficier ainsi d’une très large ouverture culturelle

(Festival de Cannes, Rencontres d’Arles, Festival d’Avignon, etc.).

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Descriptif plus  détaillé du parcours pédagogique de la Spécialité Théâtre

 

En première année

 

Le contenu principal des cours s’organise autour d’un

panorama historique du théâtre et de la mise en

scène, à travers l’étude des dramaturgies du passé

comme du présent. L’analyse de textes dramatiques

et théoriques fondateurs des origines à nos jours,

constitue le volet complémentaire à cette étude.

L’acquisition des notions essentielles du langage

théâtral : le jeu de l’acteur (voix, gestuelle, ...),

l’espace et la scénographie, les arts et techniques de

la scène (lumière, son, musique, masques, marionnettes,

maquillage, costumes), ainsi que l’analyse de la

représentation et la réflexion sur la poétique du

langage théâtral composent un autre aspect du

travail de l’année.

Enfin, c’est l’initiation à la pratique de plateau

et au processus de création d’un spectacle

(réalisation de petites formes) qui parachève cette formation.

L’horaire est de 4 heures hebdomadaires. 

 

En deuxième année

 

L’équilibre est maintenu entre théorie, culture et

pratique. Un programme limitatif annuel des

concours paraît chaque année. Il comprend deux

questions : dramaturgies du passé et dramaturgies

du présent. Chaque question est constituée d’une

ou plusieurs œuvres dramatiques et d’un ou

plusieurs textes théoriques.

L’horaire est également de 4 heures hebdomadaires.

                       

 

 

Professeurs : Arnaud Beaujeu / Sophie-Aurore Roussel

 

 Contact : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 



 

Mise à jour le Lundi, 02 Mars 2020 08:18