Carnot-Cannes.fr > Arts Plastiques > Travail en arts plastiques pour le Centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918
Travail en arts plastiques pour le Centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Lycée Carnot   
Jeudi, 22 Novembre 2018 11:57
Les élèves de 1ère spécialité et option facultative arts plastiques ont travaillé avec passion sur le sujet  Souvenirs oubliés de 1914/1918 , avec pour objectif de participer au jour de commémoration, le vendredi 9 novembre .
 
La commémoration en salle des conseils
 

La commémoration dans l’auditorium
 
Ils ont pour cela étudié l’œuvre de Sigmar Polke, dont une des caractéristiques plastiques est de mélanger des images issues de mondes différents, et de les associer à des supports imprimés.

 
Les questions de la superposition, du recouvrement, de la transparence des images s’est naturellement posée avec ce sujet, illustrant par là la pensée de Robert Smithson, qui voyait dans la mémoire un rapport avec la géologie, de par la superposition des strates, évoquant le passage du temps. Ainsi Thomas Chanteloup s’est il distingué dans l’utilisation des outils numériques, mélangeant et superposant les photographies d’archive.

Est apparue aussi la question de la métonymie, une seule figure pouvant représenter un ensemble de postures individuelles, comme dans le travail de Jade Roy, évoquant l’attente et la tristesse des femmes de soldats, seules et dans l’attente.

 
La matérialité de la boue des tranchées  a même été évoquée par le travail de Warda Teboub, faisant émerger les visages mutilés des soldats de terre, et faisant ainsi écho à l’œuvre Au Revoir la haut, vue en classe.

La forme aléatoire donnée au support a permis de conclure un aspect volontairement abimé par le temps, faisant émerger des souvenirs douloureux, qui, malgré le temps passé, ont profondément touché les jeunes générations au profil artistique.