Carnot-Cannes.fr > Bibliographies de rentrée CPGE > Rentrée 2018 - Langues et culture de l'Antiquité
Rentrée 2018 - Langues et culture de l'Antiquité PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Lycée Carnot   
Vendredi, 29 Juin 2018 12:13
Langues et culture de l'Antiquité - Bibliographie d'été
 
 
Présentation

Les étudiants inscrits en première année de classe préparatoire littéraire (Lettres supérieures, dite « Hypokhâgne ») reçoivent un enseignement obligatoire en « Langue et culture de l’Antiquité », qui a pour but d’assurer à tous les élèves l’accès direct aux fondements de notre civilisation, en explorant les racines de notre langue et celles de notre pensée.
Beaucoup de bacheliers n’ont pas appris de langue ancienne dans leur cursus ; en hypokhâgne, l’étude d’une langue ancienne (le latin ou le grec, au choix) devient obligatoire, car elle touche à un grand nombre de disciplines : lettres, histoire, philosophie, langues, arts…Les étudiants auront par conséquent besoin des langues anciennes dans leur cursus ultérieur. Les élèves débutants en langue ancienne ne doivent pas craindre d’être pénalisés par rapport aux élèves de niveau confirmé : ils reçoivent en effet une mise à niveau en première année de CPGE.
  A ceux qui hésiteraient dans le choix entre latin et grec, on peut rappeler que la connaissance du grec est  particulièrement précieuse pour l’étude de la philosophie, ou du théâtre ; le latin est fondamental dans l’étude des langues romanes ou du droit. 

Outre ces deux heures hebdomadaires d’étude de la langue latine ou du grec ancien, le cours de « langue et culture de l’antiquité » comprend une heure de culture antique, commune aux latinistes et aux hellénistes. Celle-ci repose sur un thème imposé pour deux ans, le même pour toutes les classes préparatoires -à savoir, pour l’Hypokhâgne 2018-2019, et la Khâgne 2019-2020 : « les dieux et les hommes »- et se fonde sur la lecture d’œuvres et de textes traduits du grec et du latin, pour en dégager les enjeux culturels, intellectuels et littéraires, sans jamais perdre de vue leur fécondité et leur postérité.
Cet enseignement implique d’opérer, à travers une connaissance minimale de mécanismes linguistiques différents, un retour sur sa propre langue afin de mieux la maîtriser, notamment par : 
– la pratique de la traduction, entendue comme une expérience de découverte, une activité formatrice et un exercice critique qui ouvrira sur l’interprétation des textes. A l’occasion, la comparaison de traductions différentes d’un même texte permettra de faire apparaître ce qui dans un texte original appelle une interprétation et ouvre le débat ; 
– la pratique du commentaire. Elle suppose la prise en compte d’une approche pluri- et inter-disciplinaire (littéraire, historique, anthropologique, philologique, philosophique...). 

 
 

Bibliographie et travaux d’été

NB : les références indiquées en caractères gras sont celles des livres dont vous devez faire l’acquisition pour la rentrée.
 
 
 
I) Cours de LANGUE ANCIENNE
* Avant tout, il est fortement conseillé de se procurer une grammaire française :

par exemple : M. ARRIVE, F.GADET, M.GALMICHE, Grammaire d’aujourd’hui,  
ou  Maurice GREVISSE, Le petit Grevisse, Grammaire française,
ou encore dans la collection Bescherelle, La grammaire pour tous (Hatier) ;
de fait, il peut être utile de vérifier vos connaissances en grammaire française. Si vous n’êtes pas très sûrs de savoir faire la différence entre un pronom et un adjectif, entre les subordonnées relatives et circonstancielles, revoyez-les en vous aidant de n’importe quel manuel (ce qui vous servira aussi pour les langues vivantes…et le français en premier lieu).
Voici un lien utile pour se mettre à niveau et travailler de façon autonome :  http://flot.sillages.info/?portfolio=grammaire-elementaire-de-la-langue-francaise

Pour le cours de GREC ancien :
* Manuel :
Jean-Victor VERNHES, HERMAION - initiation au grec ancien, Ophrys, 1994.
> Les hellénistes débutants apprendront l’alphabet grec en abordant la première étape du manuel : il s’agit de mémoriser les lettres et leur prononciation avant d’apprendre à lire et à écrire en grec à la rentrée.

Pour le cours de LATIN :
* Manuel :
Simone DELEANI et Jean-Marie VERMANDER,  Initiation à la langue latine et à son système, Manuel pour grands débutants, SEDES.

 
 
II) Cours de CULTURE ANTIQUE

Ouvrages généraux conseillés :

J.GAILLARD, R.MARTIN, Les Genres littéraires à Rome, Nathan, 2013
H. ZEHNACKER, J.-C. FREDOUILLE, Littérature latine, P.U.F., Quadrige, 2005.
S.SAID, M. TREDE, A. LE BOULLUEC, Histoire de la littérature grecque, P.U.F., Quadrige, 2010 
Dictionnaire de l'Antiquité, Mythologie, littérature et civilisation, Collectif, Robert Laffont, Bouquins, 1993
Sous la direction de Jean-Pierre VERNANT, L'homme grec, Points Histoire, 2000
* L’homme romain, sous la dir. d’Andrea GIARDINA, Seuil, Points Histoire, 2002


Lectures en rapport avec le thème au programme (les dieux et les hommes)

1) Pour prendre connaissance des récits grecs des origines, et se familiariser avec la mythologie grecque, il convient de lire d’ici la rentrée la synthèse suivante (dont vous avez intérêt à faire une fiche), petit livre éclairant qu’on parcourt avec plaisir :

* J-P.VERNANT, L’Univers, les dieux, les hommes, Seuil, Points Essais
 
2) À tous, il est vivement recommandé de lire en traduction, sinon dans leur intégralité, au moins par épisodes ou par livres, ces œuvres fondamentales dans lesquelles vous pouvez vous promener, vagabonder librement :

HOMERE
 
- l’Iliade, par exemple dans la traduction de P. Mazon, de V. Bérard, ou de F. Mugler ; 
on portera une attention particulière aux chants I (querelle d’Agamemnon et Achille), XXI (théomachie), XXII (combat d’Achille et Hector), XXIV (Priam aux pieds d’Achille et funérailles d’Hector).

- l’Odyssée, par exemple dans la traduction de Ph. Jaccottet, édition La Découverte, collection Poche, n°87 ; la lecture des chants suivants est plus particulièrement requise : I (première assemblée des dieux), V (Calypso), VI (Nausicaa), VIII (réception d’Ulysse par les Phéaciens), IX,X,XI,XII (récit par Ulysse de ses aventures).

> D’ici la rentrée, il faudra, en suivant les indications précédentes, avoir pris connaissance de l’une et l’autre des épopées homériques.

* L’Enéide de VIRGILE, traduction J.Perret, Folio Classique, Gallimard ; 
en particulier les trois premiers chants.

3) En outre, vous pouvez avec profit entreprendre la lecture des œuvres suivantes, qui seront au programme de la première série de khôlles, dans le courant du mois de septembre et octobre

* Une pièce d’ESCHYLE (par exemple, Les Perses, Agamemnon, ou Prométhée enchaîné), une pièce de SOPHOCLE (Ajax, Antigone, ou Œdipe Roi),  et une pièce d’EURIPIDE (La Folie d’Héraclès, Hippolyte, ou Les Bacchantes
Vous trouverez les œuvres complètes de ces dramaturges dans la collection « Folio », chez Gallimard.

A noter : un grand nombre d’œuvres anciennes sont disponibles en version bilingue aux Belles Lettres, Collection « Classiques en poche ».
Vous pouvez accéder en ligne à des traductions plus anciennes, sur le site ‘Itinera electronica’ pour les textes d’auteurs latins, ‘Hodoi elektronikai’ pour les textes d’auteurs grecs.



Bonnes vacances !

Mise à jour le Lundi, 02 Juillet 2018 09:47