Carnot-Cannes.fr > Histoire-Géographie > Devoir de mémoire, devoir d’histoire, devoir de vigilance.
Devoir de mémoire, devoir d’histoire, devoir de vigilance. PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Lycée Carnot   
Mardi, 06 Février 2018 12:50
Lundi 29 janvier dernier, a eu lieu dans la cour intérieure du lycée Carnot, une cérémonie rassemblant des représentants d’associations, élèves et professeur, ainsi que les personnels du lycée devant les plaques commémorant la déportation des enfants juifs lors de la Seconde guerre mondiale. Ce moment a permis de marquer la participation du Lycée Carnot à la Journée de la mémoire des Génocides et de la prévention des crimes contre l'Humanité. Elle fait suite à plusieurs semaines de travail autour des mémoires des Génocides arméniens et juif.

Les textes préparés et lus par les élèves de 1L1 et de 1ES2 ont rendu hommage à M. Roger Wolman et M. Daniel Wancier (Association pour la Mémoire des Enfants Juifs Déportés des Alpes-Maritimes) ainsi qu’à Mme Margossian-Gervais et Mme Alfieri (Union des Arméniens de Cannes et ses environs). Les élèves musiciens ont interprété des morceaux symboliques pour rappeler les souffrances endurées.

Cette cérémonie a permis de clore un temps de travail de plusieurs semaines, où les rencontres avec les témoins des épisodes les plus tragiques du XXe siècle ont appuyé le travail proposé par les professeurs d’Histoire des classes de 1eL1, 1eES2, 1eES5 et 1eS1. Ces temps forts ont permis la prise de conscience de la nécessité de se souvenir, mais aussi de savoir et de connaitre l’Histoire. 

Dans son discours, M. Bidet, Proviseur du lycée a rappelé l’importance civique et l’actualité de cette question, dans le cadre de la lutte contre les discriminations. Ces rencontres ont été prolongées par la visite du camp d’internement des Milles par les classes de Terminales ES3 et Terminales L3, près d’Aix en Provence. Le volet réflexif a permis de comprendre l’extension aux autres Génocides (arménien, rwandais) et aux mécanismes de la haine qui conduisent à l’acte génocidaire.


M. Milcent, coordonnateur des différents temps de rencontre, remercie l’ensemble des partenaires, les représentants des associations, les élèves et les professeurs qui ont pu s’impliquer dans ce projet : Mme Cléroux, Mme Carles, Mme Thiery et M. Avinain, M. Barthélémy ainsi que tous les personnels du lycée qui ont permis de la réussite de ces moments.

 
Mise à jour le Mardi, 06 Février 2018 13:23